Rénovation d’un vieux buffet art-déco deux corps bien abîmé

Rénovation d'un vieux buffet art-déco

Je vous propose un nouveau relooking de meuble aujourd’hui. Je sais que c’est ce que vous préférez. Ca tombe bien, c’est aussi ce que je préfère faire ! Je vous propose donc de découvrir la rénovation d’un vieux buffet art-déco bien abîmé.

Rénovation d’un vieux buffet art-déco : présentation du meuble

Le week-end dernier, les parents de Cédric nous ont rendu visite. Comme à chaque fois, c’est Noël avant l’heure ! Ils nous ont apporté ce buffet art-déco récupéré (sauvé des flammes s’il vous plaît ! c’est un vrai sauvetage) en état moyen mais tout à fait sauvable.

Buffet art-déco à rénover

Il s’agit d’un grand buffet deux corps de presque 2,3 m de haut. Il est en bois massif. Je pense que c’est du merisier mais il a été tellement teinté, vernis et endommagé du point de vue de la finition que c’était difficile de deviner le bois dessous. Comme souvent les meubles de cette époque, il présente un fronton amusant à motifs de fleurs et de fruits. C’est un buffet de cuisine.

Fronton à motifs de fleurs et de fruits

Il m’a tout de suite plu par ses lignes simples et épurées. Très peu de fioritures sur ce meuble. Les entrées de serrures sont caractéristiques du style de l’époque. Comme vous pouvez aussi le voir sur la photo ci-dessous, la finition du meuble est en très mauvais état. Sous je ne sais quel effet, le vernis s’est partiellement désagrégé. Il a cloqué partout. Je savais que ce serait un gros boulot !

Entrée de serrure art-déco

Une fois que j’ai eu retiré une première couche d’adhésif sur la partie haute… j’en ai trouvé une seconde. Et malheureusement, j’ai découvert qu’une vitre était cassée. C’est sans doute la raison initiale de l’installation de ces couches d’adhésif d’ailleurs.

Adhésif sous l'adhésif sur la partie haute

Vitre brisée sur la partie haute

Ayant quelques hésitations sur la manière de traiter le haut, j’ai décidé de me concentrer sur le bas.

Préparation à la rénovation du buffet

Tout d’abord, je dois présenter des excuses. En effet, j’ai pris bien moins de photos que d’habitude du processus. Vous allez voir pourquoi un peu plus bas. On ne fait malheureusement pas toujours ce qu’on voudrait.

J’ai donc commencé par une phase de nettoyage approfondi. J’ai aspiré tout d’abord toute la poussière et les toiles d’araignées. Dieu sait s’il y en avait ! Puis j’ai suivi ma technique habituelle, déjà décrite dans mon article sur la petite armoire du salon vidéo. Je l’ai intégralement passé au nettoyeur vapeur, parfois en utilisant aussi du savon. Cela m’a permis de bien attaquer les restes de vernis cloqué partout. Par endroits, tout a cédé, mais pas partout.

Nettoyage du meuble au Kärcher vapeur

J’ai poursuivi par une phase non documentée de ponçage très sérieux. Si le vernis est dans un état normal, le ponçage n’est généralement pas indispensable puisqu’il cède volontiers à la vapeur. Dans ce cas, cela n’a pas suffi. Les irrégularités étaient encore bien trop importantes. Cela m’a pris du temps, je peux vous le dire.

Après un séchage complet, j’ai attaqué la peinture.

Peinture du buffet

La raison pour laquelle vous n’avez pas toutes les étapes de la rénovation du meuble, c’est que l’atelier ressemble à ça :

Atelier très encombré

J’ai réussi, à force de contorsions impossibles, à prendre la misérable photo ci-dessus. Mais l’atelier était bien trop plein de meubles et de matériel à ranger pour parvenir à documenter comme à mon habitude. Je vous décris tout de même les étapes, naturellement :

  • Une couche de peinture mate une fois que tout est sec,
  • Ponçage des irrégularités,
  • Deux couches de la couleur choisie : encore une fois, ma Gori adorée couleur taupe,
  • Dans le même temps : peinture de l’intérieur avec un produit Libéron couleur Jade.

Peinture du plateau

Je vais néanmoins m’attarder sur la peinture du plateau. J’ai utilisé ici les mêmes couleurs que pour la commode de la chambre d’amis : la peinture Gori taupe et la patine cuisine de Libéron en couleur graphite. On ne change pas une équipe qui gagne !

Matériel utilisé

En effet, je tenais à apporter du relief au meuble et foncer le plateau pour donner un peu la même impression que s’il avait un marbre. Ici, on dirait presque une ardoise, du coup.

Patine cuisine Libéron Graphique, Peinture Gori Taupe, Laque cuisine Libéron Jade et ruban de masquage

Et pour ce faire, j’ai eu la super idée de masquer le contour du plateau.

Contour du plateau masqué

Et j’ai laissé le ruban de masquage trop longtemps. Grave erreur. En le retirant, j’ai eu droit à ça…

Eclats de peinture dus au retrait tardif du ruban de masquage

Il ne me restait donc plus qu’à faire des retouches avec un petit pinceau…

Utiliser un petit pinceau pour faire des retouches

Le résultat

Je vous présente donc la première phase de la rénovation du buffet art-déco : la partie basse.

Buffet art-déco

buffet art-déco rénové

Ce buffet remplace une petite étagère que j’ai rendue à ma mère. Oui j’ai aussi rendu le tapis qui ne m’appartenait pas. J’ai besoin de nouveaux tapis !!! Bref, le meuble offre des capacités de rangement très importantes. J’en avais bien besoin à l’étage, à proximité du bureau.

La réalisation en situation

Comme indiqué plus haut, je me suis encore amusée à peindre l’intérieur d’une couleur fantaisiste : un vert pastel plutôt sympa (vert jade dans la gamme Laque cuisine/SDB de Libéron).

Intérieur du buffet art-déco d'une couleur contrastée

Intérieur vert jade de Libéron

Quant aux entrées de serrures, je craignais de les endommager en les retirant. En effet, elles ne sont pas vissées mais simplement clouées. Vous verrez sur un autre projet que je suis en train d’essayer de terminer que ce n’est pas toujours très facile de retirer ces trucs-là. J’ai donc pris le parti de les peindre puis de les passer la cire dorée Libéron.

Entrée de serrure peinte et passée à la cire dorée

Et j’ai rajouté un mignon pompon sur la clef !

Pompon ajouté sur la clef

Comme souvent, Dinah approuve le travail effectué.

Dinah approuve le travail réalisé

Alors, pas trop mal le bas de buffet art-déco ?

Le buffet art-déco en situation

Dernières réflexions

J’ai posé quelques petites choses sur le buffet mais cela ne va pas rester ainsi. Déjà, je m’interroge sur la partie haute de ce buffet art-déco. Dois-je la repeindre et la remettre ? Et si oui, pourquoi ne pas retirer les portes ? Parallèlement, et si je réfléchissais à carrément un autre projet avec cette partie de meuble ? Je me pose beaucoup de questions. Qu’en pensez-vous ? J’ai peur que le meuble ne finisse par être trop massif si je remets le haut. C’est compliqué !

Le buffet en situation

NB : comme vous pouvez le noter ci-dessus, la banquette a changé de place. Le canapé qui était là est parti chez mes parents. Il est bien mieux adapté dans leur grand salon que dans ce petit espace qui est plus aéré ainsi. Dinah était très triste de ne plus pouvoir s’y installer en étant collée au radiateur alors je lui ai installé ce banc Louis XVI !

Et pour finir, il faut vraiment que j’attaque ces fenêtres et que je mette des rideaux ! Ce n’est vraiment pas fabuleux ainsi. On ne se rend pas trop compte de ce que ça donne au final. Je pense donc m’occuper des fenêtres avant de décider pour le haut du buffet. L’ennui, c’est qu’il prend beaucoup de place dans l’atelier…

Bon week-end et à lundi pour de nouvelles aventures !

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les petites icônes ou le faire lire à vos proches.
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.
Merci de votre visite !joelle

Continue Reading

Acheter sur Le Bon Coin et faire de bonnes affaires

Acheter sur Le Bon Coin et faire de bonnes affaires

Je vous ai récemment expliqué où je me fournissais principalement pour acheter des meubles à retaper. Parmi ces sources se trouve bien évidemment le site Le Bon Coin. Pour tout dire, c’est même ma source principale ! Je vais donc vous expliquer aujourd’hui comment je procède pour faire de bonnes affaires sur ce site en toute sécurité. En effet, j’ai bien conscience que cela peut être intimidant pour certains. Voici donc mon mode d’emploi pour acheter sur Le Bon Coin.

Trouver le trésor recherché

Evidemment, la première étape du processus pour acheter sur Le Bon Coin consiste en la recherche de l’objet. Il existe là-dessus quelques subtilités que je vais partager avec vous. Je prends mes captures d’écran sur mon PC mais vous avez exactement les mêmes options sur l’application mobile.

>> Déterminer la zone de recherche

Pour commencer, il vous faut circonscrire la zone géographique sur laquelle vous souhaitez effectuer vos recherches pour acheter sur Le Bon Coin. La page d’accueil vous offre désormais deux options : le choix par région (anciennes régions) ou le choix par géolocalisation. Cette dernière option est très pratique parce qu’elle vous permet de chercher sur plusieurs régions en même temps lorsque vous êtes proches des limites d’une région. C’est mon cas.

Choix de la zone géographique

Si vous choisissez une localisation par région, vous pouvez ensuite affiner la zone géographique en sélectionnant un département, si vous le souhaitez. Si vous recherchez quelque chose de très encombrant, vous n’avez peut-être pas envie de vous le trimbaler sur 200 km donc vous pouvez vous limiter à votre département.

Choix par région

En utilisant la géolocalisation, vous pouvez également jouer sur le nombre de kilomètres autour de vous pour élargir ou rétrécir la zone.

Choix par géolocalisation

En fonction de la rareté de ce que vous recherchez, de son volume mais aussi des encombrements sur la route autour de chez vous, vous pourrez alors choisir d’élargir ou de rétrécir la zone de recherche.

>> Naviguer dans les catégories pour acheter sur Le Bon Coin

Je vous suggère ensuite de choisir une catégorie de recherche.

Choix d'une catégorie

Car vous aurez ainsi accès à d’autres options utiles : un prix mini et un prix maxi. Vous pourrez ainsi aller plus vite dans vos recherches !

Choix de la fourchette de prix

>> Choisir des mots-clefs

La dernière étape est le choix des mots-clefs. Si je peux vous donner un conseil, c’est d’en utiliser un maximum de différents.

Si vous recherchez un produit très particulier qui a un nom bien précis, comme une console de jeu par exemple, essayez en faisant des coquilles sur le nom. Je sais que ça peut paraître idiot mais la plupart des annonces sont rédigées en utilisant le téléphone portable et tout le monde sait qu’on fait bien plus de coquilles avec le téléphone qu’avec le PC.

Si vous recherchez un meuble, essayez des mots-clefs voisins de ce que vous recherchez. En effet, tout le monde ne sait pas exactement ce qu’est un confiturier ou une bonnetière. Essayez des mots génériques comme « placard » ou bien « armoire » ou encore « meuble de rangement », « commode » ou bien « buffet », ces deux derniers étant souvent confondus. N’hésitez pas non plus à ajouter le mot « bois » pour affiner la recherche.

>> Sauvegarder les résultats

Une fonctionnalité bien pratique du site est maintenant la possibilité de se créer un compte.

Accès au compte personnel

Avec votre adresse email et le mot de passe que vous aurez choisi, vous pourrez enregistrer les annonces qui ont retenu votre attention et y accéder ultérieurement pour choisir l’objet de votre convoitise. Vous pouvez aussi le faire sans vous enregistrer mais les annonces sont alors enregistrées par les cookies de votre navigateur et vous ne pouvez pas y accéder depuis tous vos appareils.

identification

Une fois que vous avez effectué une sélection et déterminé les objets qui vous intéressent, il est temps de prendre contact avec le vendeur.

Acheter sur Le Bon Coin

>> Premier contact

Pour mettre en vente sur Le Bon Coin, on doit donner une adresse email et un numéro de téléphone. Cependant, il n’est pas obligatoire de publier le numéro. Chaque annonce vous offre donc une ou deux options de contact : par mail ou par téléphone. L’annonce que j’ai sélectionnée au hasard offre les deux options.

Options de contact

Sauf si vous tombez sur un trésor inestimable qu’il faut aller chercher sur le champ (c’est possible n’est-ce pas ! On trouve de tout sur LBC !), je vous suggère de préférer un premier contact par email. Je vous conseille de laisser tomber les annonces dans lesquelles les vendeurs indiquent clairement qu’ils ne veulent pas être contactés par email. En effet, je trouve toujours cela suspect.

Je vous propose donc de simplement envoyer un message pour demander si l’objet est disponible.

>> Négocier

C’est un peu le principe de la vente d’occasion : vous pouvez négocier le prix. Comme je n’aime pas me déplacer pour rien, je préfère me mettre d’accord sur le prix avec le vendeur avant de me déplacer. J’ai l’impression qu’autrefois, on faisait plutôt le contraire : on venait voir et on négociait sur place. Je préfère nettement négocier avant. Pour discuter le prix, il est essentiel d’être poli et respectueux à l’égard du vendeur et de l’objet vendu. Après tout, si vous envisagez de l’acheter, c’est qu’il présente des qualités. Evitez donc de le dénigrer.

Je vous propose donc d’envoyer un message simple du type « Je suis intéressé par votre objet. Il est cependant un peu cher pour ma bourse. Accepteriez-vous de me le faire tant ? ». Soit le vendeur répond oui et vous êtes content. Soit il répond non et c’est à vous de voir si le produit vous intéresse toujours. En discutant le prix avant de voir l’objet, vous pouvez le faire sans ressentir de pression et prendre une décision tranquille chez vous, sans le regard du vendeur et sans vous sentir obligé de prendre l’objet parce que vous avez déjà perdu du temps à vous déplacer.

>> Prendre rendez-vous et vous déplacer

Une fois que vous vous êtes mis d’accord sur le prix, il ne vous reste plus qu’à prendre rendez-vous. Dans ce cas, demandez les disponibilités du vendeur et indiquez les vôtres. Si vous avez des contraintes fermes, indiquez-les dès le début pour aider à choisir le moment du rendez-vous. Si vous devez vous rendre seul sur le point de rendez-vous, évitez d’y aller le soir. Autrement, essayez de vous faire accompagner, surtout s’il s’agit d’un objet cher. Si vous allez chercher un petit objet à 10€ à côté de chez vous, comme la plupart des gens le font sur LBC je pense, tranquillisez-vous !

Lorsque vous êtes convenus d’un moment et d’un point de rendez-vous, échangez vos numéros de téléphone portable. Ne vous déplacez jamais sans avoir le numéro du vendeur. En effet, si jamais vous avez du mal à trouver le point de rendez-vous, ce sera indispensable. De toute façon, c’est une mesure de sécurité que je recommande toujours. Même lorsque vous avez décidé de l’horaire et longuement discuté avec le vendeur, passez un coup de fil avant de partir pour vous assurer que tout est toujours comme convenu. Il m’est déjà arrivé d’échanger une dizaine de mails avec un vendeur, d’avoir son numéro et de me présenter au point de rendez-vous à l’heure prévue, seulement pour trouver un vendeur me disant que quelqu’un était passé la veille récupérer l’objet. Certaines personnes sont très malpolies. C’est regrettable mais c’est ainsi. Prenez donc toutes les précautions pour éviter de perdre votre temps !

Amusez-vous à acheter sur Le Bon Coin

La généralisation de l’utilisation de ce site est un progrès fabuleux, à mon avis. On trouve absolument tout sur Le Bon Coin, du plus petit au plus gros objet, du plus insignifiant au plus luxueux. Pensez seulement qu’il y a à peine plus de 10 ans, rien de tout cela n’était possible. Aujourd’hui, on peut trouver des montagnes de meubles à retaper et de trésors pour décorer sa maison à des prix accessibles à tous. Amusez-vous bien !

Un dernier avertissement : évitez d’acheter par correspondance. Tout le monde n’est pas parfaitement honnête et vous n’aurez pas vraiment de moyen de vous retourner si vous êtes déçu. Si vous êtes contraint de le faire, prenez bien les coordonnées téléphoniques du vendeur avant d’envoyer un chèque. Et naturellement, méfiez-vous des affaires trop bonnes pour être vraies !

Armoire achetée sur Le Bon Coin

Commode trouvée sur Le Bon Coin

Meuble bar rose

Petite armoire rénovée

 

 Bon shopping ! On se retrouve vendredi avec un relooking de meuble, pas trouvé sur LBC !

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les petites icônes ou le faire lire à vos proches.
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.
Merci de votre visite !joelle

Continue Reading